SECTION MARCHE NORDIQUE

  
Bienvenue sur l’espace marche nordique LES CHEMINS EN SOMME. Vous trouverez ici toutes les informations concernant cette pratique développée dans les pays scandinaves au début des années 70

                                                                                   

            Jean mi 3         Responsable section Marche Nordique  

                                                    Jean Michel FRIVILLE

                                                                                  Contact  : friville.jean-michel@neuf.fr

                                                   Tél : 06 23 64 30 76

La Marche Nordique : Présentation

Qu’est ce que la marche nordique ?

La marche nordique est une autre conception de la marche, plus dynamique.
Le principe est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps. L’ensemble du corps entre en action et la dépense d’énergie est accrue.
En raison d’une technicité simple et d’un apprentissage peu fastidieux, la pratique procure un bien-être dès les premières séances.

Découvrez la marche nordique en vidéo :027 21 05 17

https://youtu.be/azSHe45tty4

Qui peut pratiquer la marche nordique ?

La marche nordique est une activité simple et facilement adaptable, elle s’adresse donc à tous les publics quels que soient l’âge et la condition physique de chacun. Elle plaît à tous les pratiquants, des adolescents aux retraités en passant par les sportifs confirmés, ce qui en fait une discipline à la fois dynamique et conviviale.

Bref historique

La marche nordique s’est développée dans les pays scandinaves au début des années 1970. Inspirée des disciplines nordiques telles que le ski de fond, cette pratique recensait en 2009 plus de 8 millions de pratiquants. La marche nordique atteint le sud de l’Europe en passant par l’Allemagne et la Pologne où elle connait une forte expansion.

014 09 04 16

La marche nordique a déjà séduit plus de 20.000 pratiquants en club, dans toute la France.

Les bienfaits de la Marche Nordique

La marche nordique tonifie le corps

En marche nordique, l’utilisation des bâtons favorise le développement musculaire des parties supérieures du corps, une spécificité que l’on ne retrouve pas en marche traditionnelle ou en course à pied. Les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou se trouvent sollicités au même titre que les fessiers, les cuisses et les mollets.

La marche nordique est donc une pratique très complète, elle sollicite 80% des chaînes musculaires et permet de sculpter harmonieusement l’ensemble du corps. Néanmoins et selon les objectifs de chacun, des exercices de renforcement musculaire sont proposés lors des séances de marche en nature, ce qui permet un travail complémentaire, plus localisé et de manière ciblée.

La marche nordique permet de mieux respirer

Lors de la pratique en marche nordique, l’activation cardio-vasculaire est comparable à celle d’un jogging à allure modérée.
La position du corps et l’utilisation des appuis latéraux favorisent l’amplitude pulmonaire et l’oxygénation (environ 60% de plus par rapport à une pratique de la marche traditionnelle).

La marche nordique fortifie les os

Les os ont besoin d’être soumis à des vibrations pour se fortifier. Le planter des bâtons au sol assure l’optimum de vibrations et ce sans agresser les articulations. Toutefois, l’utilisation de bâtons télescopiques atténue fortement ces bienfaits.

La marche nordique aide à l’amincissement

En impliquant toutes les chaînes musculaires du corps, la marche nordique augmente sensiblement la dépense énergétique : jusqu'à 40 % de plus par rapport à la marche traditionnelle. Dans cette activité d’endurance, le corps consomme essentiellement les graisses pour soutenir l’effort. Elle permet ainsi, au pratiquant assidu d’affiner sa silhouette et de perdre du poids (≈ 400 Kcal/h dépensées).

 Equipement

Photo bâtonsLes bâtons
Composants : mélange de fibres de verre et de carbone.
Ils se doivent d’être : mono brin solides, souples et confortables

La longueur des bâtons
Elle dépend de la stature du marcheur.
La longueur idéale : la stature de l’utilisateur (en centimètres) X 0,70
On peut également évaluer la hauteur de façon plus approximative : taille – 50 cm.

En pratique, le marcheur débutant choisira des bâtons qui lui arrivent un peu au dessous du coude quand le bras est replié.
Le marcheur plus sportif choisira une longueur un peu au dessus pour gagner en vitesse.

Les embouts
Ils diffèrent en fonction du sol où l’on pratique (terre, sol dur, gazon, …).

La dragonne ou gantelet
Elle est primordiale dans le sens où elle permet d’ouvrir la main pour prolonger la poussée et lui donner toute son efficacité.
La maîtrise du bâton s’en trouve facilitée.

Les chaussures
Elles sont à choisir en fonction du terrain : baskets running, chaussures de randonnée à tige basse, … .

Déroulement d’une séance

Moins longue qu’une randonnée classique, la marche nordique se déroule sous la forme d’une séance de 2 heures 30.

Chaque séance est découpée de la même façon :

- Échauffement musculaire et articulaire (10 - 15 minutes)
- Mise en route progressive et marche nordique à proprement parler avec quelques exercices de renforcement musculaire ( 2 heures)
- Étirements et récupération (10-15 minutes)

005 04 06 17

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/08/2017